Beyrouth : Aidez-nous à soigner les victimes souffrant de stress post traumatique

Suite aux explosions de Beyrouth du 4 août 2020, on estime que 240 000 Libanais vont présenter des symptômes de stress post-traumatique dans le courant de l’année 2021. Les psychiatres et les psychologues Libanais ne sont pas préparés à gérer une crise sanitaire de cette ampleur.

L’Association RTIA (Reconsolidation Therapy International Association) a commencé à former sur ses fonds propres, 19 professionnels Libanais en santé mentale, à la thérapie de la Reconsolidation. Cette thérapie innovante a été développée à l’université McGill de Montréal par le professeur Alain Brunet, spécialiste bien connu des troubles de stress post-traumatiques. Nous avons maintenant besoin de votre aide pour intensifier nos efforts et former 100 thérapeutes Libanais.

au moins 1 patient libanais souffrant de stress post traumatique, soigné gracieusement par un thérapeute Libanais formé

Aidez-nous à promouvoir ce projet humanitaire en le partageant largement sur les réseaux sociaux ! 

Une thérapie rapide adaptée au contexte

Cette thérapie de la Reconsolidation permet dans la plupart des cas, de remettre sur pied les patients traumatisés en seulement six semaines.

Un projet humanitaire enraciné localement

Cette campagne humanitaire, parrainée par le professeur Sami Richa de l’université Saint-Joseph de Beyrouth, bénéficie d’un enracinement local, garantissant la réalisation des objectifs fixés. a pour objectif de former 100 thérapeutes libanais à la Thérapie de la Reconsolidation. Chacun pourra traiter des dizaines de patients en demande.

Les objectifs de cette campagne

Cette campagne humanitaire déjà opérationnelle, a pour objectif de former 100 thérapeutes libanais à la Thérapie de la Reconsolidation. Chacun pourra traiter des dizaines de patients en demande.

thérapeutes libanais ont déjà été formés à la thérapie de la Reconsolidation sur un objectif de 100

Témoignages des thérapeutes récemment formés

Une formation professionnelle rigoureuse

bonjour à tous
Etant philosophe de formation initiale doublée de psychologue j’ai un esprit critique pointu. J’ai rarement eu l’occasion de ne rien trouver à redire face à autant de rigueur professionnelle qui sous tend une amabilité et disponibilité à toute épreuve. je n’ai qu’à vous remercier à nouveau et à encourager mes collègues à suivre la même voie. Merci et à bientôt

Laurice Moufarrege
psychologue clinicienne et psychotherapeute
cabinet libre
23/24/25septembre2020

Facile à apprendre, rapide à utiliser

C’est une formation en ligne très intéressante. Elle est vraiment accessible et facile à apprendre, rapide à utiliser. 6 séances suffisent pour aider la personne à diminuer ces émotions ravivées par le souvenir… c’est excellent, c’est nouveau. Je pense que cette thérapie permet aux gens qui souffrent de PTSD de retrouver rapidement une vie plutôt normale. Et les risques de rechute sont très faibles.

Nathalie Richa
Docteur en psychologie clinique - Thérapie comportementale et cognitive
23/09/2020

Des résultats impressionnants rapidement

Pour moi qui ne suis pas du tout habituée aux rencontres en ligne, ça a été facile malgré tous les inconvénients qu’on a au Liban, notamment avec la connexion. Les échanges ont été riches avec des thérapeutes stagiaires d’un partout dans le monde. Quant au fond, c’est une formation pertinente et différente parce qu’elle combine la thérapie par la parole à la prise légère d’un médicament. Nous les psychologues, on n’aime pas beaucoup la prise de médicaments. Cette thérapie est beaucoup plus rapide que les autres. Ce n’est qu’au bout de 6 à 7 séances qu’on a des résultats impressionnants.

Rita AZAR BECHARA
Psychologue
23/09/2020

Une thérapie efficace pour cibler le trauma

C’était vraiment une très grande chance pour nous d’être présents parmi le 1er groupe de thérapeutes Libanais formés. Jusqu’ici, on n’avait pas vraiment une formation pour cibler le trauma en tant que tel. Je pense que c’est une technique facile à appliquer, très efficace et qui pourra vraiment nous venir en aide dans la situation actuelle. C’est une thérapie brève qui ne nécessite pas vraiment d’équipements complexes. Elle demande très peu de ressources pour pouvoir se lancer et aider les gens. Notre objectif c’est vraiment de pouvoir aller aider et soigner efficacement les gens sur le terrain avec cette technique qui fonctionne vraiment.

Elina Dirani
Interne 3eme année en psychiatrie
23/09/2020

Une thérapie qui nous donne beaucoup d’espoir

Je voudrais remercier le Dr Brunet. Cette formation a été très enrichissante, grâce aux nombreux échanges avec des thérapeutes de spécialités différentes, provenant de divers endroits du monde. La thérapie nous a donné beaucoup d’espoir car elle est très facilement applicable et va nous permettre d’aider beaucoup de patients. Jusqu’ici, les thérapies usuelles utilisées, prenaient trop de temps et les patients ne sentaient pas vraiment de bénéfices rapidement. Tandis que la thérapie de la reconsolidation est brève et les bénéfices sont ressentis dès la 2e-3e séance. On va pouvoir traiter un plus grand nombre de personnes souffrant de PTSD.

Rima GEMAYEL ABI SALEH
Psychologue TCC
23/09/2020

Grâce à votre don, nous allons pouvoir :

Former rapidement 100 thérapeutes libanais à la pratique de la Thérapie de la Reconsolidation

Donner les moyens aux thérapeutes de soigner les Libanais suite à ce traumatisme.

Evaluer scientifiquement la pertinence d’implanter ce dispositif dans des régions du monde sinistrées

Agissons ensemble sur le terrain pour aider les Libanais

Les Libanais : un peuple triplement éprouvé

Le 4 Août 2020, deux explosions massives détruisaient le port de Beyrouth, tuant 190 personnes, et en blessant 6 500, causant 20 milliards de dollars de dommages. Au début, les besoins humanitaires concernaient surtout la nourriture, le gite et les soins médicaux. S’ajoutent aujourd’hui les besoins de soins psychologiques pour les victimes, sur fond de crise économique et de pandémie.

La formation au traitement des psychotraumas, un enjeu vital au Liban

Le Liban manque cruellement de thérapeutes formés dans le traitement du stress post-traumatique. En formant rapidement 100 collègues Libanais à la Thérapie de la Reconsolidation, nous pouvons leur donner les moyens et la méthode pour traiter des milliers de Libanais traumatisés dans la prochaine année et diminuer ainsi la souffrance psychique.

Déjà 26 thérapeutes libanais formés à la Reconsolidation

On a récemment testé la faisabilité d’offrir cette formation en ligne auprès d’un groupe de thérapeutes libanais (voir la vidéo). Déjà 19 thérapeutes Libanais ont été formés et pratiquent la thérapie de la Reconsolidation. Ils sont opérationnels et prennent en charge des patients de la communauté libanaise.

Nous voulons maintenant élargir l’accès à cette formation pour aider davantage de patients ! Le coût pour former et superviser un thérapeute pendant un an est de 1 000 €.

Une efficience validée scientifiquement et éprouvée sur le terrain

La Thérapie de la Reconsolidation, développée à McGill, est un traitement fondé sur les preuves scientifiquement établies. Elle permet de soigner le trouble de stress post-traumatique. Cette méthode thérapeutique a déjà été déployée avec succès à Paris et à Nice suite aux attentats de 2015 et 2016), ainsi qu’auprès des victimes du cyclone Irma (2017)…

La recherche indique que ce traitement est particulièrement efficient. Il permet de remettre sur pied rapidement un grand nombre de personnes victimes de psycho traumatismes dans des régions du monde particulièrement touchées par des conflits armés, des catastrophes naturelles, ou des attentats.

Une formation reconnue et certifiée en France et au Canada

La formation à la pratique de la Reconsolidation est accréditée par l’ordre des psychologues du Québec et par la Société canadienne de psychologie au titre de formation continue.

L'organisme de formation CABA a obtenu en France l’agrément d’organisme de formation enregistré sous le numéro 93990559883.

Une équipe impliquée dans la réussite d'un projet suscitant de grands espoirs

Cette opération humanitaire a été développée avec le concours de l'association internationale RTIA, par le psychiatre Sami Richa de l’Université Saint-Joseph à Beyrouth, et par le psychologue Alain Brunet de l’université McGill de Montréal. Ils sont assistés par Lara Kojok, candidate à la maîtrise à l’Université McGill et par une équipe de professionnels en supports  techniques et administratifs permettant la mise en place du projet, son organisation et sa coordination.

Alain Brunet

Alain Brunet

Professeur agrégé en psychiatrie, de l’Université McGill

  • Je suis un scientifique-praticien travaillant à l'Université McGill et à l'Institut Douglas
  • Je superviserai le programme de formation et le projet de maîtrise de Lara (voir sa bio !).
Sami Richa

Sami Richa

Professeur agrégé en psychiatrie, de l’Université St Joseph de Beyrouth

  • Je suis professeur de psychiatrie à l'Université St-Joseph, chef de service à l'Hôtel-Dieu de France (Beyrouth), et président de la Société libanaise de psychiatrie
  • En tant que Beyrouthins, je veillerai à la réussite du projet au niveau local.
Normand Smith

Normand Smith

  • Après 40 ans de travail dans les communications, la plupart au service de la diplomatie canadienne, je mets mon expertise au service de causes auxquelles je crois.
  • Je diffuserai l'efficacité de la thérapie de reconsolidation dans les médias sociaux et traditionnels.
Lara Kojok

Lara Kojok

Etudiante candidate à la maîtrise à l’Université McGill

  • Candidate à la maîtrise en psychiatrie à l'université McGill
  • Libanaise, je veux aider mon pays à se remettre sur pied, et je mènerai le volet recherche du projet et sous la direction du Pr. Brunet pour mon Master.
Ram Harb

Ram Harb

Etudiant candidate à la maîtrise à l’Université McGill / Etudiant de licence en Psychologie à l’Université McGill

Il est de mon devoir de venir en aide à mon pays, le Liban dans ce moment de crise. Je veux aider les Libanais à surmonter leur traumatisme tout en contribuant à faire avancer la recherche sur la Méthode Brunet.

Aidez-nous à former des psychothérapeutes locaux pour leur permettre de traiter efficacement les victimes libanaises souffrant de stress post traumatique !

Les dons de cette campagne humanitaire sont gérés par RTIA, l'Association Internationale de la Thérapie de la Reconsolidation*. Toutes les actions sur le terrain sont conjointement menées par les professeurs Alain Brunet et Sami Richa qui superviseront ensemble l'organisation des formations des psychothérapeutes libanais. Notre enracinement local au travers de l'Hôtel-Dieu de France à Beyrouth, nous permet de garantir à nos donateurs que chaque don puisse être suivi d'actions réelles conformément à notre engagement.

T

Nos engagements

Nous nous engageons à vous tenir informés régulièrement des actions entreprises et du nombre de thérapeutes libanais formés à la Thérapie de la Reconsolidation grâce à vos dons.

Nos garanties

En cliquant sur le bouton ci-contre, vous allez effectuer un don pour l'association internationale RTIA. Une fois votre don validé, vous allez recevoir, un email de confirmation de paiement, ainsi qu'un document pdf attestant de votre don.

Nos remerciements

Les professeurs Sami Richa, Alain Brunet, ainsi que toute l'équipe de l'association RTIA mobilisée pour la réussite de cette opération, vous remercient chaleureusement de votre générosité.

Evaluation des impacts de la campagne

Afin d'évaluer l'impact de cette campagne sur les victimes psychologiques sur le terrain, nous demandons à chaque thérapeute Libanais formé de nous faire remonter l'information quant au nombre de personnes prises en charge par le protocole thérapeutique de la Reconsolidation et l'évaluation de chaque traitement.

Intégration d'un programme de recherche

Ce programme de formation humanitaire s'inscrit dans le cadre d’une recherche-action dirigée par les Prof. Brunet (McGill University) et Richa (Université St-Joseph, Beyrouth). Les données récoltées par les thérapeutes libanais serviront à la recherche.

Création d'une communauté de praticiens

Afin d'aider les cliniciens à maîtriser de mieux en mieux la Thérapie de la Reconsolidation, une communauté de pratiques des thérapeutes libanais formés à la Thérapie de la Reconsolidation sera mise en place une fois par mois à distance.

Le besoin de financement pour former 100 thérapeutes libanais est de 100 000 €, soit 1000 € pour chaque thérapeute formé. Sachez que chaque thérapeute libanais formé sur le terrain contribuera à traiter des dizaines de patients. A titre d'exemple, un don de seulement 250 €, permettra de soigner gracieusement un patient libanais au minimum. Chaque don est important. Merci de votre générosité.

* RTIA (Association Internationale de la Thérapie de la Reconsolidation) est une association canadienne à but non lucratif (OSBL) enregistrée sous le numéro 12066513 Canada Association

Un don de 250 € permettra de soigner gracieusement au moins 1 patient Libanais souffrant de stress post traumatique.

FAITES UN DON !
Select your currency
EUR Euro